Accueil > Actions > Noyant la Gravoyère

Noyant la Gravoyère

Activité 1 : Enregistrements, centres de ressources

 

Le Cercle de Mémoire


Dans le cadre de cette activité, la commune de Noyant-la-Gravoyère a mis en place, en collaboration avec l’Association l’Ardoise (prestataire de service), une campagne de collecte de la mémoire des anciens ardoisiers. 


Il s’agit également des épouses, fils ou filles d’ouvriers des ardoisières, des commerçants, cafetiers, élus, agents des services publics (La Poste, etc .), agriculteurs, etc. 


tl_files/editeur/images/Partenaires/Photos/Cercle de Memoire2.jpg

 

 

Une quarantaine d'entretiens sur la cinquantaine prévue dans cette première phase, est déjà réalisée. 

 

Ces enregistrements des mémoires vont constituer un fonds d’archives «immatérielles», éléments à part entière dans la mise en place d’un centre de ressources.

 

 

Activité 2 : Géologie, environnement et paysages

 

 

Parcours biodiversité


Un circuit, intégré au Parcours d'interprétation Sur le chemin des Ardoisières, permet de découvrir la vallée du Misengrain du point de vue des espaces naturels avec ses zones humides, leur faune et flore particulières. 


Des panneaux pédagogiques élaborés par le Syndicat du Bassin de l’Oudon Sud (SBOS) situés tout au long du parcours pédestre, permettent de découvrir la Zone humide de la Corbinière classée Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF). 

 

Cette Zone Humide protégée offre une mosaïque de milieux naturels qui favorise la présence d’une grande diversité d’espèces animales et végétales. Une vingtaine d’espèces animales et végétales rares ou menacées sont à découvrir dans le parcours biodiversité.

 

L'inauguration du Parcours Biodiversité a eu lieu le vendredi 5 juillet en présence de Jean-Noel Gaultier, conseiller régional, du Syndicat du Bassin de l'Oudon Sud et de l'Agence de l'eau.

L'abeille noire


Une réflexion est également engagée sur l'introduction de l'abeille noire dans la Vallée Verte du Misengrain, des tests sont en cours.  


Activité 4 : Patrimoine Culturel

 

Parcours d'art contemporain : Bleu et Ardoise


La commune de Noyant-la-Gravoyère est située dans un secteur très actif sur le plan artistique. 

Aussi, s’est-elle attaché les services de l’association Centrale 7 (prestataire de service) pour la réalisation d'un parcours d'art sur le thème "bleu et ardoise".


Le parcours d'art est constitué de fresques murales, de sculptures et d'installations.  


Trois oeuvres ont été réalisées en 2011 : sur la salle communale de Noyant-la-Gravoyère, sur la "Salle des Parageots" et à l'entrée du Parc St Blaise :


Sur la Salle Communale, il s'agit d'une réalisation de Yohann ARNEAUD intitulée "Ceux d'à haut, ceux d'à bas", en référence aux noms donnés aux ouvriers des Ardoisières, suivant qu'ils travaillent au fond à l'extraction du schiste ardoisier, ou à la surface à transformer les blocs de schiste ardoisier en ardoises fines.


Salle communale

 

Sur la "Salle des Parageots", c'est une création de Thomas FREY, intitulée "L'Ardoisonaure". Il s'agit d'un animal mythique mangeant les blocs de schiste et recrachant des Ardoises et des produits finis.


Salle des Parageots

 

A l'entrée du parc St Blaise, Jean-Marc BOURRASSEAU a créé "Passage Bleu" : 12 feuilles d'acier sont placées en serpentin dans un mouvement d'élévation. Elles symbolisent l'ardoise extraite du sol, travaillée et érigée par la main de l'homme.


Entrée du Parc St Blaise

Trois oeuvres ont également été réalisées en 2012 : sur le groupe scolaire René BROSSARD, devant la Mairie de Noyant-la-gravoyère et au sein du Parc St Blaise.

 

Une 8ème oeuvre d'art est en projet au Village Vacances de Misengrain. Ce projet, dont la commune sera le maître d'ouvrage, sera cofinancé par la société GRDF et l'Association des Adultes Handicapés du Haut Anjou.

 

HAMAC : Compilation musicale 


Toujours dans le cadre de l’activité 4, Noyant-la-Gravoyère est également impliquée du point de vue musical. 

L’association HAMAC a été missionnée par la commune de Noyant-la-Gravoyère pour réaliser une compilation des musiques traditionnelles et/ou folkloriques liées à l’activité minière  

Un second volet sera de confier ces musiques et ces thèmes à des groupes de musiques actuelles, afin de permettre aux jeunes de se réapproprier ce patrimoine musical. 


Activité 5 : Tourisme et Promotion

Sur le chemin des Ardoisières

 

Dépliant promotionnel face 1
Dépliant promotionnel face 2 

 

tl_files/editeur/pdf/Photos/Photos2/rien 001.jpg

Dans le cadre du projet Atlanterra, plusieurs actions spécifiques ont été programmées par la commune de Noyant la Gravoyère. La première d'entre elles est la création d'un parcours d'interprétation sur le patrimoine ardoisier.

 

Sur le chemin des Ardoisières est un parcours de découverte et d’interprétation du patrimoine ardoisier et naturel de la commune de Noyant la Gravoyère (paysages, topographie, architecture industrielle, habitats, etc). L'offre (gratuite et ouverte à tous) regroupe 4 circuits également appélés "parcours" fondés sur trois thématiques différentes :

Culture/Patrimoine, Art contemporain et Nature/Biodiversité. Il s'agit du parcours d'Art Contemporain, du parcours Biodiversité, du parcours dans les pas des perreyeux et du parcours découverte.

 

Les deux boucles appelées dans les pas des perreyeux et parcours découverte sont conçues avec, pour thématique majoritaire, celle de Patrimoine/Culture. Il s’agit d’une offre à destination des familles en quête de divertissement et d’ouverture culturelle dans un espace naturel protégé et dans un cadre agréable d’oisiveté et de détente.

 

35 panneaux pédagogiques jalonnent ces parcours dont le contenu a été réalisé grâce aux témoignages d’anciens ardoisiers et grâce au travail d’un enseignant chercheur émérite.

A Misengrain, dans l’ancienne salle des machines du puits n°6, à côté du Mémorial ardoisier inauguré en 2012, les visiteurs pourront découvrir une exposition permanente retraçant 150 ans d’exploitation ardoisière à Misengrain. Evolutions techniques, descriptions des métiers, évolutions sociales, étapes de fabrication, événements ponctuels décryptés… L’exposition offre un véritable panorama de la plus importante exploitation d’ardoise de Noyant la Gravoyère.

 

M-Tourisme : GPtO

 

tl_files/editeur/pdf/Photos/Photos2/com.JPG

Aux parcours jalonnés de panneaux, vient se greffer une véritable innovation : le M-Tourisme.

L’usage des technologies mobiles est en plein boom dans le secteur du tourisme, Noyant la Gravoyère a voulu faire le pari grâce au Visioguide GPtO pour valoriser son territoire et son patrimoine ardoisier.

 

Ainsi, pour ceux et celles qui souhaitent approfondir leur initiation, certains parcours sont disponibles avec le Visioguide, loué à l’accueil du Parc St Blaise moyennant la somme de 3euros.

 

 

Cet outil multimédia guide de façon ludique les voyageurs tout au long de leur visite et leur permettra de découvrir l’aspect humain - la mémoire professionnelle des anciens ardoisiers - via des interviews, des chansons locales, des quizz etc.

 

Mobile, léger, tactile, géolocalisé, facile d'utilisation et 100% étanche, c'est la première que cet outil numérique est adopté dans le Segréen !

 

Géocaching

 

tl_files/editeur/pdf/Photos/Photos2/IMGP3147.JPG

Toujours dans le cadre du projet Atlanterra, et toujours dans le but de valoriser son patrimoine ardoisier, la commune s'est penché sur le Géocaching, un loisir qui consiste à utiliser la technique du géopositionnement par satellite (GPS) pour rechercher ou dissimuler aux quatre coins du monde un contenant appelé « cache » ou « géocache ». Aujourd’hui, on ne dénombre pas moins de 2 042 320 caches actives à travers le monde.

 

Le Géocaching constitue une autre façon de rendre visible ce qui ne l’est pas. C’est cette idée qui a convaincu la Commune de Noyant la Gravoyère de se lancer dans l’expérience Géocaching. Trois géocaches ont été installées dans la commune. Deux caches dites traditionnelles au Mémorial ardoisier et au Vélodrome, et une cache dite multicache ,un peu plus complexe, pour découvrir les richesses de la Vallée Verte du Misengrain.

Activité 6 : Valorisation du Patrimoine Minier

 

Mémorial ardoisier

 

La commune de Noyant la Gravoyère a édifié un Mémorial en hommage aux victimes des Ardoisières de Misengrain. La réalisation de ce Mémorial a été confiée à Pascal Brébion, un graveur qui a appris le travail de fabrication de l'ardoise auprès d'un ancien perreyeux.

 

Sur ce site de mémoire, le puits n°6, d'où les ardoisiers étaient descendus, a été apposé, avec la salle des Machines, à côté des stèles commémoratives où sont inscrits les noms des ardoisiers morts au travail.

 

Ce monument a été inauguré le 26 mai 2012 sous la présidence de Mr Daniel Dupuis, maire de Noyant la Gravoyère, et de Mr Jacques Auxiette, président du Conseil Régional des Pays de la Loire.

 

Mr Dupuis, dans son discours, évoque ce jour du 15 novembre 1888 marqué par la plus terrible des catastrophes qu'ait connue l'histoire des Ardoisières. Cet accident du 15 novembre fit 18 morts et 15 corps restèrent au fond. Misengrain connut par la suite 18 autres accidents mortels, tandis que les ardoisières angevines de St Blaise, à la Gâtelière, n'en comptent qu'un seul.

 

Ce samedi 26 mai était marqué sous le signe du rassemblement qui regroupait les familles des victimes bien entendu, mais également les élus Noyantais et du segréen, les associations locales, les anciens de Misengrain - les anciens ardoisiers du "cercle de Mémoire" - et les représentants des organisations syndicales des ardoisières.

 

Cette journée, au cours de laquelle les Noyantais se sont souvenus de leur passé, s'est achevée avec la lecture des noms des mineurs morts des suites de ce terrible accident.